Différence entre Frein de bouche et flash suppressor

April 30

Différence entre Frein de bouche et flash suppressor

Une balle est tirée à partir de la fin d'un canon de fusil à des vitesses élevées provoquant une immense pression et de la chaleur comme les propulseurs brûlent. Cette pression et de chaleur se traduit par le recul du fusil, la hausse du canon et le flash à l'extrémité du canon. Alors un frein de bouche est utilisé pour abaisser le recul et de réduire la hausse du baril étant tiré, un suppresseur de flash est conçu pour minimiser le flash lumineux qui se produit à la fin du baril étant tiré.

Histoire

En 1842, un colonel français nommé Chevalier Truielle de Beaulieu utilisé le premier frein de bouche connu pour rediriger les gaz propulseurs et de réduire le recul d'un canon d'artillerie. Freins museau continué à être développé pour une utilisation avec de grands canons et des fusils de gros calibre qui ont souffert de fort recul et le baril en hausse. Hiram Maxim a inventé le suppresseur peu de temps après il a inventé la mitrailleuse automatique. Plusieurs fabricants ont innové son concept de suppresseur de Maxim dans suppresseurs flash qui sont devenus fréquents sur les fusils militaires à canon court.

Importance

L'utilisation de suppresseurs flash est devenu nécessaire sur les fusils militaires modernes construits avec des barils plus courts pour plus de légèreté et de maniabilité. Les barils plus courts laisserait moins de place pour le propulseur de brûler comme il l'a fait dans les fusils à canon long. Une fois que la balle a quitté le canon de ces fusils courts, un flash lumineux provoqué par l'excès propulseur brûler serait identifiable à partir de centaines de mètres, qui a provoqué un besoin pour le suppresseur flash moderne. L'utilisation de freins de bouche est venu en réaction au développement de canons et de fusils de plus en plus puissantes, cependant, le museau freins augmentent également le flash provoqué par un coup de feu, ayant l'effet inverse d'un suppresseur de flash.

Fonction d'un suppresseur de Flash

Un cache-flamme fonctionne de la même manière un silencieux fait en enfilant un cylindre creux à l'extrémité du canon. Un silencieux comporte un cylindre de fermeture sans trous qui redirige les gaz à l'intérieur. Cela ne fait pas taire le coup de feu, mais il réduit considérablement le bruit. Un suppresseur flash utilise un cylindre ventilé qui permet l'échappement des gaz à travers plusieurs trous, qui disperse le propulseur brûlant et le flash. Au lieu d'un flash lumineux, la décharge est réduite à plusieurs petites bouffées qui ne sont pas aussi visibles.

Fonction d'un frein de bouche

En tant que projectile quitte le canon, les canaux de frein de bouche les gaz fuyant derrière elle et redirige ces gaz pour contrer le recul et l'élévation du fusil ou de canon. Un frein de bouche est généralement construit beaucoup comme un suppresseur de flash avec une pièce cylindrique à l'extrémité du canon, à l'exception du nombre de trous pour le gaz d'échapper sont limitées et conçu pour se concentrer et de gaz de canal, pas se disperser et de les supprimer.

Considérations

L'utilisation d'un fusil à canon long qui permet à tous les gaz propulseurs pour brûler permettra d'atteindre une plus grande précision et de la vitesse maximale tout en minimisant toute nécessité d'un cache-flamme. L'utilisation d'un frein de bouche sur un fusil avec un grand recul et le baril hausse permettra de réduire ces facteurs et permettre une plus grande précision. Depuis freins de bouche et cache-flammes ont des effets opposés, il est préférable de choisir l'accessoire le plus utile pour votre fusil. Dans un environnement civil où les animaux de jeu vont réagir au son d'un coup de feu avant qu'ils ne verront jamais le flash, il est plus important pour améliorer la précision, en particulier pour le suivi de coups de feu après avoir raté. Cela signifie que les freins de bouche sont plus utiles que les cache-flammes en dehors d'un environnement militaire.